Implantologie sous anesthésie générale

Certains actes implantaires, par leur longueur ou leur complexité ne peuvent être réalisés de façon satisfaisante sous anesthésie locale dans un cabinet. Le recours à l’AG s’impose alors.

La conduite d’un acte de ce type, ne peut être exécutée que par un opérateur habitué à ces procédures et rompu à la pratique chirurgicale de Bloc.

Notre équipe, parfaitement entraînée à ces opérations, vous offre une garantie de sérieux et une expérience de premier ordre. Secondée par des anesthésistes attentifs à la qualité des suites opératoires, vous pourrez bénéficier dans les meilleures conditions d’une réhabilitation complète de la bouche, avec un protocole de chirurgie ambulatoire.

Pas de nuit passée à la clinique, composante algique post opératoire réduite au minimum, oedème post opératoire a minima.

Que deviennent mes « appareils » après la pose des implants?

Que deviennent mes « appareils » après la pose des implants?

Après implantation chirurgicale au niveau du maxillaire supérieur, le port de la prothèse mobile est non seulement possible mais souhaitable, permettant de :
- réduire les douleurs post opératoires
- réappliquer les tissus réclinés lors du geste opératoire
- d’accélérer la cicatrisation des tissus mous

Moyennant
- de nettoyer les appareils après chaque prise alimentaire
- de ne pas mettre de « colle » ou adhésifs dentaires tant que les fils de suture qui sont résorbables sont présents ( 15 jours)
- de porter les appareils sans les enlever du tout pendant les deux premières nuits suivant l’acte. Simple rinçage de bouche après les repas. Passé ce délai, dépose, nettoyage appareil, bain de bouche.

En général, vos anciens appareils ont été « aménagés » après la chirurgie, pour ne pas comprimer les secteurs où sont situés les implants. Ne pas faire rebaser votre appareil par votre dentiste, ce qui risquerait de provoquer de la compression au niveau des implants.
Si un  rebasage a été néanmoins fait pour améliorer la stabilité de votre « mobile », reprenez contact avec nous pour vérification. Car compression peut dire perte de l’implant…

Au niveau du maxillaire inférieur, la zone de recouvrement étant plus restreinte, le port de l’appareil mobile est déconseillé. Les répercussions esthétiques étant plus faibles qu’en haut, cela est souvent possible de se dispenser de porter l’appareil. Eventuellement le mettre pour l’esthétique, mais pas pour les repas.