Interventions sous anesthésie locale


Directives pré-opératoires

Une intervention sous anesthésie locale ne nécessite pas d’être à jeun. Au contraire, cet état majore les risques de malaise vagal, induit par le stress.

Prenez vos médicaments conformément aux prescriptions faites. Ne pas ouvrir les gélules si vous ne pouvez pas les déglutir, demandez au pharmacien une autre forme galénique.

Présentez vous à votre rendez-vous sans maquillage, fond de teint ou rouge à lèvres.
Pour les hommes, un rasage du matin est requis pour des impératifs d’asepsie.
Pas de boucles d’oreilles, de piercing sur le visage, de foulards, de colliers volumineux.
Ne confectionnez pas de chignons, ceux-ci empêchent un bon positionnement de la tête.  

Vous ne devez pas venir à votre rendez-vous en conduisant un véhicule, deux ou quatre roues. Certains médicaments abaissent la vigilance et peuvent être facteur d’accident. Informé, votre responsabilité civile peut être engagée.

Dans la mesure du possible, faites vous accompagner à votre intervention. Pour des raisons de sécurité et de confort, une personne accompagnante est une mesure de sécurité.

Venez détendu. Les produits anesthésiques utilisés, comme notre expérience en la matière, permettent de vous garantir un geste technique indolore.

Soins post-opératoires

Un suintement teinté de sang, peut se produire dans les 24 heures après l’acte. Prendre alors une compresse stérile de petite taille (5X5) – en acheter en pharmacie -, la plier serrée gros comme le petit doigt, et après avoir débarrassé la plaie des éventuels caillots formés, mordre dessus sans desserrer les mâchoires pendant un minimum de 20 minutes.

L’oedème post-opératoire de certains actes peut être minimisé par cryothérapie (froid appliqué sur la peau en regard du secteur opéré). Appliquer une vessie de glace, un pack de Cryogel*, ou à défaut un sac plastique rempli de glaçons et placé dans un gant de toilette, immédiatement après l’opération. Renouveler à raison d’une application de 20 minutes toutes les deux heures durant les 24 premières heures. Suspendre pendant la nuit, dormir avec l’aide d’un somnifère si besoin, et reprendre le lendemain matin.

Alimentation

Alimentation

Froide ou tiède pendant 2 à 3 jours, afin de ne pas risquer de déclencher un saignement.
Alimentation mixée, de consistance molle pendant en moyenne une semaine.
Proscrire les aliments sous forme de grains (semoule, riz, maïs…) qui risquent de se loger dans les cavités et de retarder la cicatrisation.

Hygiène

Hygiène

Le brossage doit être commencé 24 heures après l’intervention. Brosse souple 15/ 100 ème type INAVA chirurgicale. Brossage doux mais soigneux au voisinage des secteurs opérés. Bien brosser les secteurs postérieurs si chirurgie des dents de sagesse.
Si les poils passent sur les fils, vous ne risquez pas de faire de bêtises.

Les 4 premiers jours, brossage sans dentifrice, avec la brosse trempée dans le produit de bain de bouche. Cracher, après rinçage léger avec une petite quantité de bain de bouche.
Pas de mouvements de va-et-vient énergiques du produit antiseptique jusqu’à la fin de la première semaine.
Après ce délai de 4 jours, reprise des méthodes usuelles d’hygiène avec pâte dentifrice.